Le crowdsourcing d’idées pour développer l’engagement des employés : bonne idée ?

Crowd-quoi ? Ok, je vous l’accorde, le terme est un peu barbare. Mais si cela peut poser les bases : vous qui lisez cet article avez déjà participé à une opération de crowdsourcing d’idées. Comment ?
En participant à des enquêtes en ligne, en diffusant du contenu sur Wikipédia, en émettant un avis sur Google Maps ou en partageant votre trouvaille dans la boîte à idées de votre entreprise par exemple.
Cela dit, le crowdsourcing ne s’arrête pas à ces simples actions. Il est aussi de plus en plus utilisé par les entreprises pour innover ET engager leurs chers salariés.

Nous vous proposons de découvrir à travers cet article :

  • Ce qu’est réellement le crowdsourcing
  • Pourquoi les entreprises y ont recours
  • Comment fonctionne une plateforme de crowdsourcing
  • Comment fédérer ses collaborateurs avec une plateforme de crowdsourcing

Crowdsourçons ensemble ?

Le crowdsourcing, qu’est ce que c’est ?

Le crowdsourcing, littéralement “appel à la foule” en français, est un terme calqué sur celui d’outsourcing, c’est-à-dire le fait d’en appeler à des ressources externes à l’entreprise. Exit les méthodes traditionnelles d’innovation des départements R&D centrées sur l’interne, place à l’innovation ouverte ! Crowdsourcer, c’est finalement considérer que les bonnes idées peuvent venir de partout : de l’interne, certes, mais aussi de l’externe. On fait alors appel à des communautés diverses comme les startups, les étudiants, le grand public qui, tous azimuts, contribuent à pérenniser l’entreprise en lui permettant d’innover. Malin, non ?

Allons un peu plus loin sur les raisons qui poussent l’entreprise à faire du crowdsourcing.

Pourquoi les entreprises ont recours au crowdsourcing ?

Vous l’avez très certainement compris à l’entame de cet article, s’appuyer sur le crowdsourcing en entreprise présente deux intérêts majeurs : celui, évident, d’innover et celui, parfois plus larvé, de développer l’engagement des collaborateurs.

Le crowdsourcing pour Innover

RATP, Nomura, Majorel, Pepsico… On ne compte plus le nombre d’entreprises, tous secteurs d’activité confondus, qui font appel au crowdsourcing pour innover. Qu’elles adressent des startups comme L’Oréal ou des étudiants comme eToro, toutes ont l’intime conviction qu’ouvrir ses chakra est un indispensable lorsqu’il s’agit d’innovation. Le temps où seules les équipes R&D de l’entreprise portaient cette lourde charge sur les épaules est révolu. Imaginer la ville de demain, inventer un nouveau concept de boisson “healthy” ou trouver la formule scientifique qui sauvera des centaines de vies devient l’affaire de tous. Et ça, les entreprises les plus alertes l’ont bien compris.

Le crowdsourcing renforce l’engagement des employés

L’innovation ouverte ne se résume pas simplement à adresser des communautés externes à l’entreprise. L’ouverture peut (doit ?) aussi se faire en interne, en sourçant les idées des collaborateurs. Si le sujet vous intéresse, on vous invite à découvrir notre article “Pourquoi mettre en place une boîte à idées dans votre entreprise ?”.

À l’heure où l’on parle de Grande Démission, impliquer ses collaborateurs dans la stratégie de l’entreprise n’est pas du luxe. C’est même un prérequis, sans quoi les plus jeunes d’entre eux risquent fort de quitter le navire plus vite que prévu.

Le crowdsourcing a donc cela de vertueux dans le contexte actuel qu’il permet de :

  • Créer un lien de confiance entre les employés et l’entreprise
  • S’appuyer sur tout un tas de compétences disponibles en interne et “désiloter” l’organisation
  • Développer le sentiment d’appartenance à l’entreprise en rendant les collaborateurs acteurs du projet global
  • Faire appel à la créativité des salariés, particulièrement vectrice de motivation et répondant à la quête de sens de beaucoup
  • Déconstruire la structure hiérarchique traditionnelle, de plus en plus considérée comme archaïque dans le monde du travail moderne
schéma du cercle vertueux du crowdsourcing d'idées auprès des employés

La liste des intérêts que présente le crowdsourcing d’idées pour développer l’engagement des employés pourrait être bien plus longue, mais vous avez compris l’idée. Et puisqu’un exemple vaut 1000 mots, le masque Easybreath de Decathlon, fort utile en snorkelling comme dans les hôpitaux pendant la crise sanitaire, a été inventé par un collaborateur de l’entreprise.

L’ouverture aux bonnes idées a définitivement du bon !

Comment fonctionne une plateforme de crowdsourcing ?

À ce niveau de lecture de l’article, vous êtes très probablement convaincu de l’utilité… Que dis-je, de la nécessité de mettre en place un dispositif de crowdsourcing d’idées au sein de votre entreprise. Vous avez raison !

Pour ce faire, vous allez avoir besoin d’une plateforme d’idéation pensée pour. Hors de question qu’un dispositif visant à engager vos collaborateurs les découragent dès la phase d’inscription ! Voici donc en pagaille les quelques fonctionnalités indispensables à votre plateforme de crowdsourcing :

  • Une interface lisible et responsive, c’est à dire accessible tant sur ordinateur que sur tablette et smartphone
  • Une inscription simple et sécurisée, à l’idéal par SSO pour ce qui est des plateformes mises à disposition auprès de publics internes
  • Un module de création d’équipes, à l’idéal par affinités ou complémentarités
  • Un module de chat, de visioconférence et de webinar pour favoriser les interactions
  • Un espace de partage des idées intuitif et simple d’utilisation
  • Un espace de dépôt de dossiers acceptant tous types de livrables (formulaires, présentations PowerPoint, photos, vidéos…)
  • Un module de sélection avec des votes type “likes”, à critères ou qui permettent d’investir sur ses projets préférés
  • La possibilité d’initier autant d’opérations que vous le souhaitez sur l’année
  • Etc.

Car oui, une plateforme de crowdsourcing d’idées, ça ne se crée pas en un jour. Pour que l’innovation puisse avoir libre cours au sein et à l’extérieur de l’entreprise, mieux vaut être bien outillé ! On vous laisse sur cette note technique réfléchir à la première thématique que vous allez proposer à vos collaborateurs avides de créativité.

Comment fédérer ses collaborateurs avec une plateforme de crowdsourcing ?

Maintenant que nous avons défini le concept de crowdsourcing d’idées et le fonctionnement d’une plateforme de gestion des idées efficace, voyons comment ce merveilleux dispositif permet de fédérer ses collaborateurs et recréer du collectif.

1. Faites passer le mot

Communiquer sur une initiative de crowdsourcing en interne peut très simplement se faire par le biais d’e-mails ou d’affiches dans les couloirs des bureaux. Mais à l’idéal, cet encouragement doit venir de la direction, via des communications vidéos ou l’organisation d’un événement dédié au lancement de l’initiative en interne par exemple.
Attention quand même à ne pas “saturer” votre audience ! Quelques messages bien pensés, c’est bien, mais trop communiquer risque de noyer vos messages.

2. Incitez à participer

Bien que vos employés puissent réagir favorablement à un lot ou une récompense matérielle, les rémunérer pour leur participation est loin d’être une mauvaise idée. La règle générale en matière de crowdsourcing est la suivante : si l’entreprise gagne de l’argent grâce aux idées et projets développés par les collaborateurs, l’entreprise doit répercuter ce gain d’une manière ou d’une autre auprès des collaborateurs à l’initiative du projet.

Tout dépend évidemment de l’engagement “naturel” de vos salariés au sein de l’entreprise. Dans beaucoup de structures à l’écoute de leurs collaborateurs, la possibilité pour les employés de s’exprimer est souvent une motivation suffisante.

3. Impliquez vos collaborateurs dans la sélection des idées

Si vous êtes inondé d’idées et qu’une seule personne est chargée de les trier, les décisions prendront beaucoup de temps. N’hésitez pas à faire appel à l’ensemble de la communauté de collaborateurs pour émettre un avis sur les livrables soumis, ce pourra vous être utile pour déterminer le classement final.

4. Encouragez la collaboration et le partage des connaissances

Plutôt que d’exiger des employés qu’ils soumettent une idée mûrement réfléchie, autorisez-les à partager leurs connaissances ou, globalement, tout ce qu’ils trouveraient utile de faire savoir autour de la thématique proposée. Il arrive parfois que le partage de connaissances amène à des idées nouvelles auxquelles personne ne s’attendait. Le partage, c’est une des clés de l’innovation !

5. Sachez quand faire appel au crowdsourcing externe

Si le crowdsourcing interne peut s’avérer efficace, les entreprises peuvent aussi se tourner vers l’externe pour étoffer plus encore leur base d’idées et de projets innovants. Avec la possibilité, pourquoi pas, de croiser les propositions ensuite !

idea management software schema

Crowdsourcing d’idées réussie avec la plateforme d’idéation Agorize

Agorize a récemment accompagné une grande enseigne française dans le cadre de son processus de transformation customer centric. Pour cela, la direction de l’entreprise souhaitait impliquer tous les employés dans la recherche des meilleures idées issue de leur quotidien en prise directe avec les clients.

Le dispositif devait être adapté aux populations du siège et des magasins. En effet, afin de maximiser la contribution des équipes, la plateforme devait être accessible aux collaborateurs non sédentaires et disposant de peut d’équipement informatiques. Agorize a déployé sa solution de boite à idées complète qui a aisément répondu au cahier des charges de l’enseigne. Pour simplifier l’expérience utilisateur, la connexion s’y effectue  par identifiant unique (SSO) via smartphone et QRcode. Pendant plusieurs semaines, les idées ont été déposées en un 1-clic sur un espace centralisé. Puis une session de vote collectif a été organisé afin d’élire les idées à plus fort potentiel. 

Les idées plébiscitées ont été présentées au Comex. Trois projets sont en cours de réalisation pour déploiement, comme un mur d’escalade installé dans les magasins pour réinventer l’expérience d’achat et favoriser la récurrence.

idea management story of Majorel

Cas client : Majorel Global innovation program

Découvrez comment Majorel assure l’implication de l’ensemble de ses collaborateurs dans le processus d’idéation et d’amélioration continue grâce la plateforme Agorize.

Pour en savoir plus sur notre solution de crowdsourcing d’idées auprès de vos collaborateurs ou vos communautés externes, contactez-nous.

Le crowdsourcing, qu’est ce que c’est ?

Le crowdsourcing, littéralement “appel à la foule” en français, est un terme calqué sur celui d’outsourcing, c’est-à-dire le fait d’en appeler à des ressources externes à l’entreprise. Exit les méthodes traditionnelles d’innovation des départements R&D centrées sur l’interne, place à l’innovation ouverte ! Crowdsourcer, c’est finalement considérer que les bonnes idées peuvent venir de partout : de l’interne, certes, mais aussi de l’externe. On fait alors appel à des communautés diverses comme les startups, les étudiants, le grand public qui, tous azimuts, contribuent à pérenniser l’entreprise en lui permettant d’innover.

Pourquoi les entreprises ont recours au crowdsourcing ?

1 -Le crowdsourcing pour Innover
RATP, Nomura, Majorel, Pepsico… On ne compte plus le nombre d’entreprises, tous secteurs d’activité confondus, qui font appel au crowdsourcing pour innover. Qu’elles adressent des startups comme L’Oréal ou des étudiants comme eToro, toutes ont l’intime conviction qu’ouvrir ses chakra est un indispensable lorsqu’il s’agit d’innovation. Le temps où seules les équipes R&D de l’entreprise portaient cette lourde charge sur les épaules est révolu. Imaginer la ville de demain, inventer un nouveau concept de boisson “healthy” ou trouver la formule scientifique qui sauvera des centaines de vies devient l’affaire de tous. Et ça, les entreprises les plus alertes l’ont bien compris.
2- Le crowdsourcing pour engager ses employés
L’innovation ouverte ne se résume pas simplement à adresser des communautés externes à l’entreprise. L’ouverture peut (doit ?) aussi se faire en interne, en sourçant les idées des collaborateurs.

Comment fédérer ses collaborateurs avec une plateforme de crowdsourcing ?

1. Faites passer le mot
2. Incitez à participer
3. Impliquez vos collaborateurs dans la sélection des idées
4. Encouragez la collaboration et le partage des connaissances
5. Sachez quand faire appel au crowdsourcing externe

Partager c'est aimer

Sommaire