2 mesures simples pour optimiser le processus de recrutement

2 mesures simples pour optimiser votre processus de recrutement

2 mesures simples pour optimiser le processus de recrutement

2 mesures simples pour optimiser votre processus de recrutement

Sommaire

C’est la rentrée et votre entreprise semble déjà en pénurie de talents. Les demandes affluent de tous les services et bientôt vous submergent. Il faut recruter, c’est urgent ! Mais où sont donc passés tous ces candidats pleins de promesses qui vous faisaient les yeux doux il y a encore trois mois ? Rangez vos avis de recherche, Agorize a mené son enquête et vous propose un début d’explication.

Les processus de recrutement des grandes entreprises sont souvent trop longs, trop complexes. L’expérience candidat est négligée, ce qui détériore peu à peu la marque employeur. Nous avons donc interrogé 248 personnes (candidats, recruteurs, étudiants et salariés) pour connaître leur ressenti et identifier des axes d’amélioration du recrutement en entreprise. Voici ce que nous avons appris.

L’impact du processus de recrutement sur la marque employeur

« Une entreprise qui impose plus de 3 entretiens pour un même poste, cela vous évoque quoi ? » C’est la question que nous avons posée à nos 248 sondés (ils avaient la possibilité de sélectionner plusieurs réponses) et voici ce qu’ils en pensent.

Certes, la question n’était pas ouverte, les personnes interrogées ayant le choix entre des réponses prédéfinies, mais une tendance se dégage nettement de ce sondage. Si l’on constate que certains voient dans ces procédures un challenge positif, révélateur de leur propre valeur, la majorité les vit mal. En effet, s’il y a une chose à retenir de ce graphique, c’est l’impact négatif des procédures de recrutement interminables sur votre marque employeur.

processus de recrutement - l'entretien d'embauche

Les candidats jettent l’éponge

Et ce n’est qu’un début. Sur 248 personnes sondées, seulement 11,6% se disent prêtes à mettre fin à la procédure de recrutement dès le début en apprenant le marathon qui les attend. Ouf ! Mais pas si vite. Ils sont en effet 50,2% à vous abandonner en cours de route s’ils obtiennent entre temps un poste dans une autre entreprise. De quoi faire réfléchir (mais pas trop longtemps).

Au-delà de ces chiffres, c’est également une question de coût pour l’entreprise : à raison de 4 à 5 entretiens d’1 heure par candidat, le processus de recrutement devient rapidement chronophage et dispendieux. Le constat est simple donc : il faut maintenant optimiser.

En gardant en tête le ratio gain de temps, gain d’image, gain de talents, voici, selon nos 248 sondés, deux mesures simples pour améliorer votre processus de recrutement.

 

Mesure N°1 : réduire le nombre d’entretiens

Voici ce qu’ont répondu les 248 personnes sondées à la question : « Quel est selon vous le nombre d’entretiens optimal pour un poste (CDI/Stage/CDD) ? »

Près de 70% des personnes interrogées affirment que 2 entretiens suffisent. Tenez vous bien à vos chaises ergonomiques. Vous devrez donc être capable de réunir les collaborateurs concernés, de cerner les candidats et de vous décider en seulement 2 entretiens. Au risque qu’ils finissent par accepter l’offre d’un concurrent. Là encore, il s’agit d’une tendance. Selon le poste et le niveau hiérarchique auquel prétend le candidat, le format et la durée du processus peuvent bien sûr varier.

Ce qui nous amène à notre seconde mesure. Selon vous, quel est le délai optimal pour annoncer votre verdict aux candidats ?

Mesure N°2 : Donner une réponse en 2 semaines

Moins d’une semaine. Bien sûr, c’est l’idéal. Les candidats ont conscience du temps et du recul que nécessite ce type de décision. Ainsi, bien qu’il soit recommandé de répondre dans la semaine qui suit l’entretien, dans la réalité, il est acceptable d’attendre jusqu’à 2-3 semaines pour approfondir votre réflexion. Car, même en cas de coup de cœur, il y a rarement un seul décisionnaire.

Au cours de ces semaines décisives, il s’agit donc de maintenir la communication, de tenir le candidat régulièrement informé de l’avancée de sa candidature pour éviter qu’il ne fuit vers des contrées plus vertes. Vous pouvez par exemple programmer des envois d’emails et de SMS en fonction des différentes étapes de recrutement. C’est le meilleur moyen de créer un climat de confiance, ce qui est bénéfique pour votre marque employeur. N’hésitez pas à utiliser le mobile dans votre communication (comme une application dédiée au recrutement par exemple), il a été prouvé que le smartphone est l’outil le plus plébiscité par les meilleurs talents dans leur recherche d’emploi.

 

Nécessité d’améliorer l’expérience candidat

Ainsi, pour améliorer votre processus de recrutement, deux mesures s’imposent :

  • réduire le nombre d’entretiens
  • raccourcir vos délais de réponse

Il faut en effet soigner l’expérience candidat, c’est vital pour votre marque employeur. Cela vous permettra non seulement de faire des économies, mais c’est également un excellent moyen de vous démarquer de vos concurrents. Et c’est particulièrement vrai pour les grands groupes. Ces derniers voient de plus en plus de jeunes talents leur préférer des PME et des startups. La guerre des talents est une réalité, à vous de mettre toutes les chances de votre côté.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le recrutement innovant, venez découvrir nos challenges étudiants !

Sharing is caring

Sommaire

Related Posts

Logo agorize

Agorize provient de « Agora » et « Rise » et éveille les entreprises et les particuliers à travers le monde sur l’Open Innovation.

Nos dernières actus :

Agorize s’engage auprès des réfugiés d’Ukraine et a lancé sa plateforme job4ukraine

Envie de découvrir nos solutions ?

Laissez-nous un message. Un expert en Open Innovation vous contactera dans le plus brefs délais.

Laissez-nous un message

Un expert en Open Innovation vous répondra dans les plus brefs délais.

Nous utilisons les cookies pour une expérience de navigation optimale. Merci d’indiquer si vous acceptez ces cookies.